Open Transport Tycoon

Les jeux de gestion sont rares sous linux, trop rares au point qu’il n’existe même pas de catégorie gestion sur jeuxlinux. Ce genre de jeu demande de la profondeur et un sens du détail hors du commun.



Présentation Présentation

OpenTTD est né d’une réécriture en C du jeu Transport Tycoon Deluxe qui était, lui, codé en assembleur. Après plusieurs années de dur labeur, la réécriture était finie. Depuis, le jeu n’a cessé d’évoluer en proposant régulièrement de nouvelles fonctionnalités, la principale a été la possibilité de jouer en réseau. C’était d’ailleurs le but premier du projet.

GamePlay

PNG - 899.8 ko
Hub
Comme en vrai, mais en faux.

Le but de ce jeu est très simple : gagner de l’argent en transportant des marchandises du site de production au site de demande ou des personnes de ville en ville, pour cela, vous aurez à votre disposition plusieurs modes de transport séparés en quatre catégories :

Essayez de respecter le plus possible ce schéma, sous peine de minimiser vos profits.

Grâce à tous ces modes de transport, la difficulté d’OpenTTD permet de réunir les débutants et les joueurs confirmés. En effet, il est assez simple de créer un réseau de bus, mais très complexe de créer un grand réseau ferroviaire efficace.

PNG - 276.2 ko
Avion
Comme vous ne pouvez pas le voir sur cette image, les avions vont vraiment très vites.

Néanmoins, on regrettera tout de même le déséquilibre crée par le transport aérien, les avions sont un moyen de se faire beaucoup d’argent en peu de temps et avec un investissement relativement faible, et à l’inverse, les hélicoptères sont diaboliquement inefficaces, si bien que beaucoup de serveurs interdisent l’utilisation des avions. Le train est souvent le meilleur compromis, il permet de grandes rentrées d’argent, mais il faut souvent du temps pour créer correctement un réseau.

Apprendre à jouer à ce jeu peut être difficile et rédhibitoire. En effet, la multitude de menus permet une gestion efficace, mais elle est très difficile à prendre en main. De plus, il existe plusieurs fonctionnalités "cachées" pourtant bien utiles (notamment la touche Ctrl) et pour celle-ci, il vous sera indispensable de lire un tutorial. Heureusement, le wiki officiel est très complet, malheureusement pour les anglophobes, celui-ci est en anglais. Enfin, vous apprendrez à faire de grands réseaux en lisant des tutoriaux, mais aussi et surtout, en tâtonnant et en regardant les autres joueurs (humain) faire.

Notons que depuis trains and trucks tycoon, openttd est le seul jeu de gestion de compagnie de transport à proposer plusieurs types de véhicules (trains, avions, camions, ...)

Graphismes

PNG - 90.6 ko
Mais non c’est pas compliqué.

Ah ... Bon, déjà, il faut que je le dise, je ne trouve pas ça moche en fait, ça doit venir de moi, j’en suis conscient. Tout d’abord, la 2D est indispensable pour un tel jeu de gestion, rappelez-vous du passage à la 3D de railroad tycoon 3, c’était franchement raté. Bon, après, on ne peut malheureusement pas se mettre dans un train et regarder le paysage pour passer le temps, c’est vrai, mais bon ...

Dans OpenTTD, il existe trois type de graphismes :

Si on peut discuter longuement de la beauté des deux premiers, le troisième est incontestablement magnifique.

Vidéo



Ou en Haute Qualité (sans flash) (conseillé) : ici.

Conclusion

Graphismes Moyen, mais ça reste quand même pas mal, et ça tend à devenir de plus en plus beau. (oui, je sais que les trois quart des personnes normalement constitués crieront que c’est moche en regardant une capture d’écran, suis-je immunisé contre cela ?) Moyen
Jouabilité Là, c’est plutôt pas mal, une fois que l’on a tout pris en main. Bon
Audio Euh, je désactive le son quand je joue, c’est juste trois bruitages qui se battent en duel, il n’y a pas vraiment de bruitage. Mauvais
Conclusion C’est un excellent jeu de gestion qui réunira les débutants comme les joueurs confirmés et dans lequel on pourra découvrir de nouvelles possibilités tous les jours. Bon

Liens

- site officiel

Portfolio

Bilan

Brèves




Article sous GNU Free Documentation licence - Jeuxlinux.fr